foires_semaine_art_contemporain_paris

Paris au rythme de l'art contemporain

Ça y est! C’est de nouveau parti pour la semaine de l’art contemporain à Paris. En parallèle des mastodontes comme la Fiac, d’autres foires non moins ambitieuses fleurissent chaque automne. Petit aperçu de celles qui érigent Paris au rang de capitale mondiale de l’art contemporain cette semaine.

Pas besoin d’être incollable sur les derniers artistes à suivre où d’être un richissime collectionneur pour apprécier toutes les facettes des foires d’art contemporain. Si elles ont parfois tendance à impressionner les curieux, elles demeurent avant tout un lieu de déambulation et surtout de délectation. Le marché de l’art s’expose, dévoilant par la même occasion ses coulisses. Au détour d’un stand, il n’est pas impossible de voir un galeriste déballer sous vos yeux une pièce exceptionnelle jusqu’alors soigneusement dissimulée dans des réserves exigües. À l'heure où la Fiac ouvre ses portes, petit tour d’horizon des autres foires qui, cette semaine, font battre le coeur de la Capitale au rythme de l’art contemporain. Suivez le guide.

  • YIA Art Fair – Young International Artists


Pour sa 6e édition, YIA Art Fair (Young International Artists) revient au Carreau du Temple. Cette année, elle réunit 65 galeries internationales et propose un cycle de conférences ainsi que de tables-rondes. Comme pour la Fiac, un parcours hors les murs en partenariat avec Marais Culture vous permet notamment de découvrir l’exposition "Pavillon de l’Exil. Première escale" au musée des Archives Nationales. Cette foire décerne également son propre prix pour l’art contemporain dont le lauréat sera dévoilé le 29 octobre au musée Picasso. Une belle manière de célébrer et de découvrir la jeune création contemporaine. Du 21 au 23 octobre 2016, Tarif plein: 15€ - Tarif réduit: 8€.

  • Paris Internationale


Après une première édition saluée par la presse comme par les professionnels, Paris Internationale reprend ses quartiers au cœur de l’hôtel particulier connu pour avoir été, au XIXe siècle, la résidence du célèbre collectionneur arménien Calouste Gulbenkian. Cette foire est un projet collaboratif de galeries émergentes: Crèvecoeur, High Art, Antoine Levi, Sultana and Gregor Staiger. Au final, ce sont quelque 54 galeries qui participent à l’événement. Paris Internationale propose une vision singulière de la création contemporaine ainsi qu’une autre conception de son économie. Une initiative définitivement rafraîchissante. Du 19 au 23 octobre 2016, gratuit.

  • Salon 8e avenue


N’en déplaise aux inconditionnels de la première heure, l’art urbain a désormais sa propre foire sur l’avenue des Champs-Elysées. Organisée en lien avec Art Elysées, elle propose une sélection exigeante de 23 galeries sélectionnées par un comité artistique constitué de professionnels. 8e Avenue regroupe des grand noms du street art international, de Banksy à C215 en passant par Space Invader ou encore Miss. Tic. À deux pas du Grand Palais, cette foire est aussi l’occasion de découvrir les travaux des artistes de demain, comme les collages hybrides de Daniel Hahn (représenté par la galerie Neuheisel). Du 20 au 24 octobre 2016, 15€.

  • Asia Now


Asia Now
propose pour la deuxième année consécutive de faire dialoguer toutes les formes de création contemporaines d’Est en Ouest. La programmation regroupe plusieurs expositions dans un hôtel particulier de l'avenue Hoche. Une exposition collective d’œuvres in situ propose de partir à la rencontre de la scène artistique bouillonnante de l’Asie du Sud-Est. Au-delà du discours esthétique et économique, Asia Now explore également des thématiques de société. Ainsi la galeriste parisienne Magda Danysz y expose des travaux autour de l’indépendance des femmes. À ne pas rater non-plus, « My video playlist » de Karen Levy qui offre l’opportunité de découvrir environ vingt vidéos d’artistes majeurs et émergents de la scène artistique chinoise. Pour cette deuxième édition, Asia Now ouvre encore un peu plus les portes de la perception et du dialogue. Du 20 au 21 octobre 2016, Tarif plein: 15€ - Tarif réduit: 10€.

Inès Boittiaux

Photo à la une : Vue d'exposition YIA, 2015  © Romain Darnaud

Partager sur :